Texte à méditer :  

C’est parce qu’on s’imagine tous les pas qu’on devra faire qu’on se décourage, alors qu’il s’agit de les aligner un à un.   Marcel Jouhandeau

La rando
Vie associative
Groupe découverte
Randothèque
Historique de l'ADRI

Rando Zen animée par René Domnicy

Château La Coste

« Ralliez-vous à mon panache blanc ! »

En guise de panache, le chapeau blanc de René nous a servi de phare une bonne partie de la journée !

Le but de la visite était alléchant : un vignoble de qualité, une architecture moderne, et, réparties dans tout le domaine, des œuvres d’art contemporaines.

Á notre arrivée, le choc : en limite de propriété, un long mur de béton brut de brut, plus loin, un centre d’accueil futuriste, et, plus loin encore, des chais métalliques, annelés, en acier brillant. Seul, le vert de la vigne demeure immuable, tout le reste n’est que modernité d’acier, de béton et de verre : une architecture contemporaine, des plans d’eau anguleux dans lesquels se mirent des sculptures modernes : Un mobile de Calder, une énorme araignée tendue sur ses pattes de Louise Bourgeois, peu rassurante, pataugeant dans 50cms d’eau...

Mais passons. Les œuvres d’art sont réservées pour l’après-midi. Ce matin nous sommes conviés à une visite approfondie des chais dessinés par Jean Nouvel. 

Rien à voir avec de vieilles caves semi-enterrées, poussiéreuses, pleines d’énormes foudres en bois patinées par les siècles, mais tout à voir, encore une fois, avec le béton et l’acier.

Quand l’élaboration du vin devient une épure conceptuelle, un travail alchimique, dont le produit fini ne surgit qu’en toute fin de visite, dans la chaine de remplissage et d’encapsulage des bouteilles

Etonnant.

Dégustation oblige. Nous sommes tous venus pour l’art, bien sûr, mais par courtoisie pour nos hôtes, nous acceptons volontiers de sacrifier à cet incontournable. Il eut été inconvenant de refuser !

Nous prenons donc tous des mines très concentrées, pour distinguer l’arrière goût de « fruits de bois », sentir la « rondeur de  robe », « l’animal » et j’en passe... 

Huit ou neuf fonds de verre après, nous nous sentons fort décontractés et assez heureux de vivre. Notre seule inquiétude : d’éventuels gendarmes aux aguets à la sortie sur la route.

Il fait un temps superbe, et la chaleur est  très supportable. Après un piquenique à l’ombre des amandiers, sur une colline surmontant le vignoble, nous nous  retrouvons  au centre culturel, prêts à attaquer la visite d’une vingtaine d’œuvres d’arts, éparses dans la campagne. 

Un nid renversé de Goldsworthy, artiste que nous connaissons tous, nous, Bas Alpins, une chapelle mêlant traditionnel et modernisme, un mur de pierres brutes aux couleurs et formes changeantes, une cloche de méditation japonisante, une énorme goutte d’acier qui nous reflète plus ou moins déformés, un pavillon de musique déstructuré en forme d’écailles de poisson... Deux heures d’une visite extrêmement intéressante, menée par une charmante et jeune guide tout sourire. 

Et enfin, une pause bienvenue, sur une terrasse ombragée, autour d’un thé glacé ou d’un Perrier rondelle.

Superbe journée !

Texte de Jacques Tenneroni.

photos en cliquant sur le lien ci dessous 

https://plus.google.com/photos/103447256777466539578/albums/6165736533476186049?authkey=CKO4357V3LarjQE


Date de création : 02/07/2015 : 20:29
Catégorie : La rando - 4-7 comptes-rendus 2015
Page lue 1637 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Météo
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 63 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Le coin des jeux
 

 ADRI Rando 04
1 Bd Martin Bret, centre Desmichels, 1er étage gauche, porte 12
04000 DIGNE-LES-BAINS
 Tél  04 92 31 07 01    Email :
mail_ADRI.jpg