L'association
Randonnées
Marche Nordique
Botanique
Divers

Mont Guillaume, Embrun rando animée par Jean-Pierre & Rolande LECOMTE,  14.5 km pour un dénivelé de 1038 m.

Parking de la forêt 1587 m, nous sommes 13 randonneurs (euses) dont 2 sympathiques Belge (Nicolas et Stéphania) à prendre une piste montante traversant une jolie forêt de mélèzes, quelques raccourcis pentus nous conduisent jusqu’au sentier indiquant Chapelle des Séyères, Mont Guillaume par sentier Widmam. À la Chapelle des Séyères 2056 m nous faisons notre pause « banane ». Puis après quelques efforts sur un sentier montant progressivement nous arrivons à la Chapelle Saint Guillaume 2542 m à quelques mètres du sommet 2550 m. De là le panorama sur l’Embrumais, la ville d’Embrun, Savines le lac et son pont, le Grand Morgon et le lac de Serre-Ponçon  y est grandiose. Puis nous avons pris le chemin des crêtes pour atteindre le point le plus haut 2623 m, et pour avoir une bonne vue sur les Aiguilles de Chabrières, la station du Réallon, et le lac Brun. Du col de Trempa-Latz nous sommes descendus sur un sentier pentu serpentant et longeant le torrent Sainte Marthe pour atteindre de nouveau la Chapelle des Seyères. De là nous avons pris le chemin du retour.

Mont Thabor du refuge I Re Magi animée par Jean-Philippe et Marie Thérèse FRANÇOIS, 17.73 km pour un dénivelé de 1460 m.

De la forêt du Mont Guillaume, nous partons pour la vallée Etroite passer la nuit au refuge I’Re Magi. Nous sommes accueillis par un pot de bien venue, et on nous régale de bons petits plats à l’Italienne. De bon matin nous partons des Granges de Vallée Etroite (1760m), par le chemin de la Fonderie puis par une piste qui monte en lacets vers la Maison des Chamois (2090m). Au Prat du Plan nous franchissons la passerelle et continuons le sentier sous le Grand Seru dans les alpages du Vallon du Diner. Nous arrivons au vaste replat du col des Méandes (2727m). Le terrain devient plus sévère, monte en lacets dans un paysage rocailleux pour gagner une petite arête au S-E du sommet du Thabor, qui nous semble tout près. Nous suivons les lacets dans la rocaille et passons sur quelques névés. Près du sommet, nous traversons un paysage de terre rougeâtre et de cailloux avant d'arriver à la chapelle des 7 douleurs (un superbe belvédère ou l'on peut admirer en cas de beau temps, les Grandes Jorasses, la Grande Casse, le Mont Pourri, les Ecrins…). Le sommet (3178m) est juste derrière. Nous en profitons pour y déjeuner. Puis la descente se fait par le même chemin. Et pour clore ce super week-end nous prenons une collation au refuge (tarte aux myrtilles…..).

https://photos.google.com/share/AF1QipPF5SuTt9ftE6uTu4zh7YfTdeSiw36_nq9dHHY-D1eDlZb8ym2a5_573AdAE1xWwQ?key=Z01qWTRoc2VockdlTVIyOGszVkhYSkVoS2ttVXVR


Date de création : 31/08/2016 : 06:48
Catégorie : Randonnées - 4-1 Randos archivées-2016
Page lue 1479 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Texte à méditer :  

Quand on suit une mauvaise route, plus on marche vite, plus on s'égare.   Denis Diderot