En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
L'association
Randonnées
Marche Nordique
Divers
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Dimanche 25 octobre 2015

De la Robine-sur-Galabre à Digne par la Bigue

Rando animée par Marie-Thérèse François.

18 km pour un dénivelé de 1000 m.

Situation : La Robine-sur-Galabre à 10 km au nord de Digne, carte IGN TOP 25, 3440 ET.

La Robine-sur-Galabre (740 m), départ de notre rando, nous prenons la piste « route du col de la Croix », puis un chemin très tortueux, en direction du col. L’automne est bien là et nous offre un spectacle superbe sur les monts alentour aux couleurs de feu, la chapelle Saint Pons, les marnes noires, le village et les cloches de Barles. Après une bonne montée sur un sentier en forêt nous arrivons au col de la Croix (1281 m) d’où nous avons une belle vue sur le Cucuyon et le pic de Couar. De là nous atteignons le pied de la Bigue (1485 m) après une longue traversée. Laissant les sacs que nous retrouverons pour la pause déjeuner nous attaquons le sommet de la Bigue 1653 m d’où nous avons un beau panorama. Puis nous prenons le chemin vers le Martignon et la Baisse des Chatières où nous croisons quelques beaux chevaux en liberté. Le retour jusqu’à Digne se fait par le chemin des oliviers. Un pot de l’amitié offert par Marie-Thérèse et Jean-Philippe clôt cette belle rando et belle journée.

Pour voir le diaporama de la journée, cliquez ici. 


Date de création : 27/10/2015 : 18:01
Catégorie : Randonnées - 4-1 Randos archivées-2015
Page lue 2309 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Texte à méditer :  

Plus nous nous élevons haut, plus nous semblons petits à ceux qui ne savent pas voler.   Nietzsche, Aurore