En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
L'association
Randonnées
Marche Nordique
Divers
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Rando animée par Eliane Imbert 10 km pour un dénivelé de 202 m

Du village de Lamanon, Eliane après quelques explications sur le cirque de Calés nous entraine sur un beau sentier montant caladé, d’où nous apercevons dans les broussailles nos premières grottes. Arrivés au sommet nous découvrons les ruines du château, la vue sur le village de Lamanon et le superbe panorama sur le cirque de Calés. Dans le cirque nous pouvons nous rendre compte de la grandeur et de la beauté du site 58 grottes taillées dans un grès tendre. Elles se composent d’une série d’anfractuosités creusées par l’homme jusqu’au sommet de la falaise pour servir soit de refuge, soit de résidence pérenne au cours des millénaires. Puis passant par la porte nord nous descendons jusqu’à la chapelle Denys. Sur une piste bordée de pins, de chênes et de vignes nous rejoignons la crête où nous faisons notre pause déjeuner. De là nous avons une vue, sur le château en ruine qui est appelé tantôt castellas de Roquemartine, tantôt château de la reine Jeanne, et sur le village d’Eyguières . De retour au village nous partons à la rencontre du platane géant de Lamanon que nous découvrons malheureusement derrière une clôture. 

voir les photos en cliquant sur le lien ci dessous 

https://goo.gl/photos/89nGXUM63Z475bmo7


Date de création : 29/05/2016 : 21:17
Catégorie : Randonnées - 4-1 Randos archivées-2016
Page lue 1662 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Texte à méditer :  

La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangereuse.   Reinhold Messner