En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

L'association

Randonnées

Marche Nordique

Divers

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

2016/12/01Peyruis / Ganagobie - Le canal de Manosque.

Randonnée animée par Nicole Boudeville,  15,6 km et 480m de dénivelé.

Les participants étaient nombreux (31) pour cette première rando de décembre proposée par Nicole.
La météo était bonne mais nous avons subi une brume localisée sur la vallée de la Durance jusqu'à la mi-journée.
Nous avons d'abord suivi le canal de Manosque sur près de 6 km en admirant quelques uns des nombreux ouvrages d'art, ponts, siphons, aqueducs et galeries répartis tout le long des 57 km de son parcours. Nous avons ensuite attaqué la montée vers le prieuré et choisi de pique-niquer au bord du plateau, près de la croix au bout de "l'allée des moines". La brume s'étant dissipée pendant le déjeuner, nous avons pu profiter de la vue avant de repartir en direction des ruines de Villevieille. En descendant par le chemin de Monticelli et le GR 653D, nous avons rejoint le village de Ganagobie puis le canal que nous avons suivi à nouveau pour retrouver Peyruis et nos véhicules.


Merci Nicole pour cette découverte du canal de Manosque et cette façon originale de visiter le plateau de Ganagobie.

Photos en suivant le lien ci-dessous :

https://photos.google.com/share/AF1QipP1-bn6K7aKYMIZkVHCKLLQvHwDi6NVT4U27L4gzEMz46lHQTo7Q73kLzRQmRM7-A?key=cTJzNWtrQXNqMENKQ3RhcmNUYTNNZ3B2SUZpbDl3


Date de création : 05/12/2016 : 13:14
Catégorie : Randonnées - 4- Randos archivées-2016
Page lue 1722 fois

Calendrier

Liens divers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :

Nous contacter

Texte à méditer :  

Un chemin se reconnaît au fait que l’autre passant devient notre semblable et qu’il nous paraîtrait inconvenant de ne pas le saluer.   Pierre Sansot