En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
L'association
Randonnées
Marche Nordique
Divers
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Le ciste cotonneux ou Ciste blanc

Cistus albidus

Famille des Cistacées

Cette plante aux fleurs roses à l’aspect chiffonné (on dirait du papier crépon) colorie nos collines dans le sud du département. Il pousse dans la garrigue sur les lieux pierreux surtout sur le calcaire et il est très résistant à la sécheresse. C’est  un sous arbrisseau buissonnant et persistant qui mesure entre 80 cm et 1,20 m.

Cistes_cotonneux.jpg

Ses fleurs qui ne s’épanouissent qu’en plein soleil sont simples, solitaires, grandes (4 à 6 cm) avec 5 pétales. De loin il évoque une rose. Ses fleurs s’ouvrent le matin et jusqu’au milieu de l’après-midi avant de se faner mais se renouvellent sans arrêt.  Les fleurs attirent les papillons, les abeilles et les autres insectes. Sa floraison s’étale d’avril à juin.

Ses feuilles entières, persistantes qui ont 3 nervures parallèles sont velues pour se protéger de la chaleur et de la sécheresse; elles sont sessiles (directement attachées sur la tige), opposées et couvertes de poils plus ou moins blancs d’où son nom - albidus en latin  - qui signifie blanchâtre. Ses poils limitent la transpiration donc l'évaporation de l'eau.

Ses fruits sont des capsules sèches à 5 valves qui relâchent un grand nombre de graines. Il pousse assez lentement.

Ses fe


Date de création : 17/04/2017 : 14:54
Catégorie : - Botanique
Page lue 1114 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Texte à méditer :  

Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche.   Michel Audiard