En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
L'association
Randonnées
Marche Nordique
Divers
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Jeudi 13 juillet 2017

Forts de Roche-la-Croix - Meyronnes

Rando animée par Jean-Pierre Lecomte 9,5 km pour dénivelé de 630 m.

Du petit parking de Meyronnes, point de départ de notre rando, en levant les yeux nous pouvons apercevoir sur le sommet de la montagne notre objectif : le fort inférieur de Roche la Croix. Nous sommes 17 randonneurs (euses) à prendre le pas pour sortir du village et nous diriger vers l’Ubayette. Après le pont de bois nous attaquons une longue montée d’abord sur une piste puis sur un petit sentier serpentant agréablement dans la forêt où nous avons quelques points de vue : Meyronnes, la tête de l’Homme, Tournoux. Puis passant sur l’autre versant nous voyons Saint Ours et son fort, la batterie de Viraysse. Nous atteignons le fort supérieur de Roche La Croix, et après la visite de ses ruines, nous attaquons la descente sur la crête, puis en lacets dans la pente boisée vers le fort inférieur.

Après le pique-nique à cet endroit, nous retrouvons François notre guide pour la visite de l’ouvrage de la ligne Maginot. Visite très bien commentée et très intéressante qui fut très appréciée par tous. Après le froid de l’intérieur nous retrouvons le soleil et sa chaleur pour la dernière descente par un petit chemin zigzagant en forêt, qui nous ramène sur la piste finale pour la remontée vers Meyronnes, où un verre rafraichissant fut le bienvenu.

Pour voir les photos cliquer sur ce lien


Date de création : 17/07/2017 : 11:05
Catégorie : Randonnées - 4-1 Randos archivées-2017
Page lue 1090 fois

Calendrier
Liens divers
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Nous contacter
Texte à méditer :  

Il nous faudra bien répondre à notre véritable vocation qui n’est pas de produire et de consommer jusqu’à la fin de nos vies mais d’aimer, d’admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes.   Pierre Rabhi