En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

L'association

Randonnées

Marche Nordique

Divers

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

2020/02/06 Rando ZEN au village de Lurs

Jeudi 6 février 2020

Village de Lurs.

Rando ZEN animée par Marie-Joëlle Allard.
7 km, 160 mde dénivelé, 27 participants.
Le chemin prévu à partir de Pierrerue étant impraticable à cause des pluies, Mijo nous a concocté au débotté
une balade facile mais intéressante, autour du village perché de Lurs, village reconnu: «Cité de caractère»
et qui ne vole pas son label. Un dénivelé de 160 m, pour une distance de 7 km... une plaisanterie pour les 27
paires de mollets aguerris participant à la rando. Départ du village, à 612 m d’altitude, par un temps frisquet et
un soleil pas au mieux de sa forme, mais enfin, ni pluie ni vent, de quoi pourrait-on se plaindre ?
Tout du long, nous suivons une piste facile au milieu d’une végétation buissonnante méditerranéenne: chênes,
pins, genets, buis, genévriers, cades, pistachiers, avec de beaux points de vue, sur la vallée de la Durance et
les montagnes blanches des Alpes à l’horizon et plus loin, sur St Etienne des Orgues et la Montagne de Lure.
Nous nous arrêtons pour déjeuner sur une plaque calcaire déclive surplombant la vallée de la Durance, avec
un soleil qui se réveille enfin, ce qui nous permet, après le repas et le partage des gâteries habituelles, de nous
prélasser un moment, juste le temps de prendre quelques couleurs.
Une troupe d’iguanes des Galápagos vautrée au soleil ! parait-il. Mais s’il fallait toujours écouter ce que disent
les mauvaises langues du groupe...
Peu après, retour à Lurs par la Chapelle Notre Dame de Vie, la Promenade des évêques et une visite du village,
aussi plaisante qu’instructive, commentée par Jean Paul.
Dernier regard sur la vallée et la marée vert-de-gris argenté des oliviers montant à l’assaut de l’éperon rocheux,
glorieux dans le soleil couchant, puis, avant de remonter en voitures, et selon la bonne habitude de Mijo,
le partage convivial de sa grande spécialité : son gâteau aux pommes.
Une Mijo toujours aussi, aussi... 
Jacques TENNERONI
Pour voir les photos de Françoise  : Cliquez ici.
 
Et pour celles de Jean-Paul  : Cliquez là.

Date de création : 18/02/2020 : 20:31
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2020-1er Trimestre
Page lue 196 fois

Calendrier

Liens divers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :

Nous contacter

Recherche

Recherche
Texte à méditer :  

Celui qui gravit les plus hautes montagnes se rit de toutes les tragédies, qu’elles soient réelles ou non.   Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra