En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Nouveautés du site

2021/09/12 La Tête de Louis XVI.

12 septembre 2021

La Tête de Louis XVI.

Rando animée par Jean-Pierre Mary

11 km et 1000 m de dénivelé IBP 118, 6 participants.

Nous sommes 6 au départ de cette rando imposante par son dénivelé et la falaise s’imposant à nos yeux.

Nous démarrons du lieu dit «Les Clots» (altitude 1400m). De là le chemin caladé s‘élève progressivement
dans la falaise. Ce chemin muletier en corniche avec ses nombreux murs de soutènements datant de
centaines d’années, au vu des ruines du hameau longé, domine la vallée profonde de l’Ubaye.
Au sommet de la falaise nous arrivons au replat de Roche Juan où quelques habitations tombant en ruines
mais aussi une jolie cabane restaurée qui donnerait envie d’y séjourner.
Nous continuons à travers une forêt dense de mélèzes pour arriver dans les alpages.
Nous sommes dans une zone pastorale, nous rencontrons un berger à la recherche d’un bélier qui s’est
bagarré la veille et nous explique que le troupeau va aussi à la tête de Louis XVI. Il nous donne quelques
consignes par rapport aux chiens (ne pas utiliser les bâtons, garder son calme) et si nous devons traverser
le troupeau : pas de précipitation.
La montée est significative mais sans difficultés, elle se fait au son des clochettes. Les moutons montent
eux à la queue leu-leu sur la crête : agréable spectacle à nos yeux. Nous arrivons quasiment tous en même
temps au sommet (altitude 2400m). La vue est imprenable! sur le lac de Serre Ponçon, sur la vallée de
Barcelonnette, la vallée du Laverq et les sommets faisant limite avec le 05. Bref une vue à 360° !!
Nous sommes sur ce qui doit correspondre au nez de Louis XVI quand on regarde ce sommet qui prend la
forme d’un visage bien reconnaissable en venant de Barcelonnette.
Nous mangeons là, entourés des moutons broutant paisiblement. Jean Pierre nous apprend à reconnaître
les différentes races: mérinos , mourerous, préalpes, et Marie Joelle nous parle des hameaux
de Méolans Revel éparpillés aussi comme des moutons.

Nous redescendons par le même chemin.

Vraiment une belle randonnée pour ces points de vue mais aussi pour son patrimoine ancien et vivant.
Belle idée Jean Pierre

Merci

Roselyne

Il y avait comme un avant-goût de « fête de la randonnée » ce dimanche 12 septembre 2021
tout au long de cette montée vers la tête de Louis XVI :

  • D’abord notre animateur, Jean-Pierre MARY, qui, intarissable, nous parlait de l’élevage ovin,
    des bergers, des éleveurs, des groupements pastoraux, et répondait à toutes nos questions.

  • Le chemin lui-même que nous avons suivi à partir du hameau des Clots (1418m), bâti sur un
    plateau glaciaire (Clot=plat en occitan), a été emprunté depuis des siècles par des éleveurs
    de moutons qui allaient dans les alpages pour récolter du foin pour leurs bêtes et même
    certainement par les moines moutonniers de l’ordre de Chalais qui s’étaient constitué un
    réseau de transhumance pour leurs moutons entre la Crau, le Laverq, Boscodon, le Queyras…
    Je dis bien chemin et non sentier, car c’est bien d’un chemin muletier qu’il s’agit, bordé de murs,
    caladé, et dans les endroits plus à pic, bordé de barrières en bois dont il reste quelques vestiges.

  • Dans la forêt, un peu avant les cabanes de Roche Juan, rencontre avec un bélier mérinos,
    tout seul, pas bien gaillard ; nous apprendrons plus tard par le berger qu’il s’est battu avec un
    congénère ( un rival ?) et qu’il a l’arrière train blessé.

  • Juste après la cabane des bergers, nous profitons du spectacle du troupeau qui se déploie
    lentement dans la prairie jusque sur les crêtes, tête baissée, avalant sans relâche la bonne herbe
    de la montagne. Que serait la montagne sans eux ?

Au bout du nez de Louis XVI (2408m) nous avons le monde à nos pieds, un monde de forêts,
de pâturages, de bocage, de hameaux, de fermes, de cabanes et bien sûr, l’Ubaye et le lac
de Serre-Ponçon.
Au-dessus de nos têtes, des rapaces et quelques planeurs qui viennent chercher le thermique
sous un gros nuage qui ne nous empêchera pas de finir la rando comme elle avait commencé :
sous le soleil.!


Merci, Jean-Pierre. Encore une belle journée avec l’ADRI !

MiJo


Les photos de Jean-Pierre (Mary)

Les photos de Jean-Pierre (Lecomte)


Date de création : 13/09/2021 : 13:38
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2021-3eme trimestre
Page lue 155 fois