En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Nouveautés du site

2022/01/13 St Etienne les O-Revest St Martin

13 janvier 2022

St Etienne les Orgues - Revest St Martin.

Rando ZEN animée par Jean-Pierre Lecomte.

200 m, 13 km, 15 participants.
 

Bon, c’est vrai qu’il faisait un temps splendide.

C’est vrai aussi que 200 m de dénivelé, ce n’était pas la mère à boire.

C’est encore plus vrai que la piste, tout du long, était facile et en pente douce.

Mais treize km…, pour des Zen, Jean-Pierre nous a obligés à mettre le turbo !

Mais c’était bien ! Une fois de temps en temps, forcer un peu son talent, réveiller de vieux muscles
oubliés, et obliger à un effort n’était pas une mauvaise chose pour nous. Cela nous a permis de tester
nos limites et nous a sans doute, assuré à tous, une bonne nuit !

Quinze partants, et, chose étonnante, quasi égalité entre femmes et hommes ! Pour une fois, le
quota des mecs, était presque respecté et le « Mouvement de Libération des Vrais Hommes » local, ravi!

St Etienne les Orgues : Départ de la médiathèque vers 9h30. Après un km de goudronné, nous
empruntons la piste qui monte, qui monte, qui monte… qui tourne, qui tourne…

Beau temps certes, pas ou peu de vent, mais un petit froid bien établi, qui ne nous a guère incités à
ôter nos pelures avant le chaud soleil de midi.

Après des fermes en activité, d’anciens mas retapés en résidences secondaires, forêts de chênes,
puis en grimpant toujours, de pins.

Vue splendide sur le Cheval Blanc au loin, et sur la montagne de Lure et enfin, arrivée vers Catherine
« de Midi six » (par charité chrétienne, je tairai le nom de ce fauteur de plaisanteries vaseuses !) au hameau
de Revest St Martin, dit aussi Vieux Revest.

Un charmant hameau très rénové : église rénovée, four à pain rénové, beaucoup de maisons de même,
et partout ces belles pierres calcaires blanches, légèrement blondes, bien alignées, aux arrêtes aiguës.

Pique nique sur le terre-plein devant l’église, garni de bancs, de tables… Et même d’un banc en pierres
brutes, bordé, en sentinelles, de deux grands sapins, avec, de là, vue imprenable sur toute la masse de la
montagne de Lure. Un banc pour amoureux.

Après quelques gâteries chocolatées ou (légèrement) alcoolisées, qui ont permis de débrider un peu les
conversations (qui n’en avaient guère besoin), nous avons repris le chemin du retour par la même piste.

Tout le long, oubliant nos jambes, nous avons blagué, galéjé, rigolé (Ah ! Le rire de notre Tartonnaise
de service !) barjaqué, jacassé, babillé, etc…

De quoi ? Mon Dieu ! Sait-on jamais de quoi on blague en rando !

Ah si ! On a eu droit, côté féminin, à du culturel télévisé (les Racines et les Ailes), et cinématographique,
(La Panthère des Neiges). Du culinaire aussi, évidemment.
Quant aux hommes, ils se sont livrés à un concours passionnant : lequel d’entre eux, avait reçu la plus forte
décharge électrique dans sa vie de bricoleur.

Et le gagnant est, est ?

André, bien sûr ! Même qu’il a failli y rester! On l’applaudit bien fort !

Bien, mais ce n’est pas tout ça, hein, quand on n’a plus rien à dire…

Jacques

Les photos de Françoise


Date de création : 15/01/2022 : 19:20
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2022-1er trimestre
Page lue 299 fois