En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Nouveautés du site

2022/10/02 La Grisonnière depuis Beaujeu

Montagne de l'Ubac et sommet de Grisonnière.

Rando animée par Marie-Thérèse et Jean-Philippe François.

16 km et 1200 m de dénivelé, 10 participant(e)s.

Annulée à 2 reprises pour cause de conditions météo défavorables, cette randonnée au Sommet
de Grisonnière est effectuée aujourd’hui sous un ciel bleu provence sans aucun nuage et avec
une température quasi estivale l’après-midi.

Nous sommes dix à démarrer la marche à la sortie du Hameau de Saint Pierre de Beaujeu.

L’itinéraire est balisé en jaune jusqu’aux ruines de Le Chastelas que nous laissons à main droite
pour poursuivre notre ascension sur un sentier bien marqué jusqu’aux abreuvoirs de la Cabane de
la Montagne.

De là, nous montons en traversée et à vue jusqu’à atteindre la crête de la Montagne de l’Ubac vers
2000 m. Celle-ci s’étire jusqu’au Sommet de Grisonnière à 2010 m.

Le parcours en crête est magnifique et le spectacle saisissant :

à gauche, la vallée de Seyne et les Montagnes de la Blanche, (Dormillouse, Pics de Savernes et de
Bernardez, Neillère, Crête des Gliérettes, Aiguillette, Dos de Chameau, Col la Pierre, Roche Close,
Pic des Têtes)

devant nous, le Massif de l’Estrop (Puy de la Sèche, Tête de l’Estrop à 2961 m, Sommet du Tromas)

à droite, les sommets de la Haute Bléone (Montagnes du Carton et de Boules, Crête de Cadun,
Sommet de Caduc, Sangraure, Mourre de Simance, Mourre Gros, et d’autres encore)

et aussi, juste juste devant nous la belle crête qui se dessine entre Saumelonge et Blégiers, entre
Arigéol à nos pieds et Bléone sur l’autre versant côté Prads Haute-Bléone.

Sans oublier le Blayeul, les Monges, La Laupie, l’Oratoire, et les sommets du 05 : Pic de Bure,
Obiou, Vieux Chaillol et ceux des hautes montagnes enneigées au très loin.

Du sommet de Grisonnière, nous ne manquons pas de voir aussi cette sphère dorée qui brille sur
le Galèbre et qui matérialise le lieu du crash de la Germanwings survenu le 24 mars 2015.

Tout le long de ce parcours en crête, nous sommes accompagnés par un patou tout gentil, qui a
préféré notre compagnie à celle de ses 3 congénères plus agressifs et tous occupés à protéger les
moutons pâturant au-dessus de la cabane de la Montagne.

Il restera à proximité de nous lors de notre pique-nique sur la terrasse herbeuse de Grisonnière.
Sans doute est-il un patou très intelligent (il y en a …) qui nous a surveillé pour savoir si nous étions
une menace pour son troupeau !

Le retour s’effectue par le même itinéraire pour profiter encore de cette belle crête effilée et très
esthétique.

Nous terminons notre randonnée avec la cueillette de quelques sanguins trouvés en bordure de
sentier et que nous donnons à Jean-Pierre M. pour accompagner les pâtes de ce dimanche soir.

Que chacun prenne donc des nouvelles de JP et Roselyne dès lundi matin…

Au total, une excellente journée de début d’automne.

Merci à MT et JP pour ce beau parcours sur un itinéraire peu connu.

Sylvette

Les photos de Jean-Pierre


 


Date de création : 03/10/2022 : 20:52
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2022-4eme trimestre
Page lue 244 fois