En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Nouveautés du site

2022/10/13 Chapelle St Amand, Clamensane

Rocher qui parle et chapelle St Amand, Clamensane.

Rando animée par Jean-Pierre Mary.

13 km et 780 m de dénivelé, 10 participant(e)s.

Départ de la gare de Digne à 7h45, direction Clamensane.

Arrivés à Clamensane nous laissons les véhicules sur le parking en bas du village, en face de
l’ex boulangerie-épicerie hélas fermée depuis longtemps. Nous suivons la route en direction de
Bayons et passons devant deux petites stèles rappelat le passage des Hospitaliers. Puis arrivés
au pied de Saint-Amand nous nous engageons sur un chemin, suivons un vallon et passons au
dessus du camping,
La montée sur le chemin et le sentier est très agréable, ombragée, au fur et à mesure de notre
avancée nous découvrons en face la vallée de Reynier et celle d’Esparron-la-Batie, anciennes
communes
intégrées à Bayons, majestueusement dominées par les Monges.
Nous découvrons également la montagne de Jouere, vaste espace sylvo-pastoral.
Le parcours a
été
ponctué de cours de botanique dispensés par Jean-Pierre, avec dégustation de cornouilles,
fruits du cornouiller mâle, comestibles à l’inverse de ceux du cornouiller sanguin, toxiques.

Enfin la chapelle !!! Après une montée longue mais régulière nous voici enfin récompensés,
Saint-Amand nous accueille. D’après les gens de Clamensane l
es femmes seules en mal d’amour
y venaient en procession en disant « Saint-Amand donne -moi un amant ». Et derrière la chapelle

une curiosité propre à la région : le rocher qui parle ! Et qui raconte une histoire champêtre d’une
autre région mais parfaitement transposable chez nous.

Après un repas et un repos bien mérités nous reprenons notre chemin en contournant la cime de
Saint Amand et atteignons le col de la Croix.
À partir de là nous suivons une longue piste forestière
en descente, sous les pins, avec cette fois-ci dégustation d’argouses, fruits de l’argousier ou
hippophaé.
Enfin la route des hameaux des Graves, où la réalité du goudron nous rattrape juste le
temps de rejoindre un
autre sentier forestier nous amenant dans le haut du village et passant près
d’un
nouveau rocher qui parle ! et dans le vieux cimetière où quelques stèles dépassent encore du
sol.

Nous retrouvons nos voitures pour reprendre la direction de Digne

Jean-François

Les photos de Jacques


 


Date de création : 16/10/2022 : 20:34
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2022-4eme trimestre
Page lue 158 fois