En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Vos prochaines activités avec l'ADRI...

Dimanche 26 mai: Alexandra nous propose de monter au Cheval Blanc par Thorame

Mardi 28 mai matin: Marche nordique avec Françoise & Michèle

Jeudi 30 mai: Guy nous mène sur la barre des Dourbes

Jeudi 30 mai: René propose une sortie ZEN à St Geniez

Il reste quelques places disponibles pour le séjour à Chaudun du 8-9 Juin

Pour plus d'infos et inscriptions consultez la rubrique "programme"

2024/04/04 Lac St Croix Salles-Bauduen

Lac St Croix Salles-Bauduen
 

Jeudi 4 avril 2024

Animateur Jean Pierre Leconte

Dénivelé 440 m, distance 16 kms

14 participant.e.s

On annonçait une journée ensoleillée avec une hausse de la température pour aujourd'hui, temps idéal pour une randonnée au bord du lac St Croix. On était déjà prévenus par notre animateur des difficultés de la randonnée, c'est à dire des grosses montées, une plus technique aussitôt qu'on quittait le bord du lac et l'autre moins difficile mais après repas. On a laissé nos voitures à l'aire de Gautier, on a pris la piste qui longeait le bord du lac. On s'est mis à marcher dans la bonne humeur, émerveillés par la couleur émeraude de l'eau qui reflétait les arbres dont les racines étaient couvertes par les eaux de ce lac artificiel pour la construction d'un barrage. C'est vrai que l'eau était omniprésente tout au long du chemin, sources, petites cascades, ruisseaux abondants. On a pris le GRP à gauche pour une montée assez conséquente par un sentier pierreux, en lapiaz jusqu'à la crête. On devait faire attention où mettre les pieds car on était censés marcher à travers des pierres pointues, crevassées et coupantes. Mais la vue panoramique qui s'offrait devant nous a fait notre ascendance supportable. C'est vrai qu'une descente par le même sentier serait plus périlleuse.
Tout au long de notre chemin on voyait du thym fleuri, des iris sauvages d'un mauve foncé et des schistes.

En arrivant au sommet de notre peine, on a dû prendre un sentier plutôt ombragé entouré d'une végétation carrément méditerranéenne. On a aperçu à notre droite un animal mystérieux peint sur un petit bloc de pierre. On a dû franchir un passage formé par la cassure des rochers caractéristiques du Verdon, c'était l'endroit qu'on a choisi pour la photo du groupe. 

Par la suite, on a pris un chemin tout au long d'un bancao, vestige de la vie d'avant, un mur apparemment de délimitation ou un soubassement pour plonger à nouveau au niveau du lac et déjeuner pas loin d'une base nautique à l'écart du village de Bauduen.
Après repas, on a traversé Bauduen pour reprendre une montée peu difficile cette fois ci. On est tombés aux abords du village sur un deuxième animal mystérieux qui rappelait fort un vautour avec son regard menaçant et alarmant, l'oeuvre du même artiste inconnu en apparence. On a longé les gorges de Calety par une piste forestière. La roche était formé de strates. Le point culminant de la roche qui surplombait le village de Bauduen s'appelle roche de Téolière. On a longuement cherché à comprendre la signification du mot sans résultat. La piste bascule par la suite sur une longue descente pentue par moments sur un sol caillassé. A la fin de cette descente on s'est retrouvés à nouveau sur la piste de ce matin et au point de départ.

Une très jolie randonnée où les difficultés du parcours étaient chaque fois annoncées à l'avance pour qu'on prenne nos précautions comme il se doit.

Merci à Jean Pierre pour cette jolie découverte.

Komnini

Les photos de Komnini

Les photos de Jean-Pierre

Les photos de Mireille


 


Date de création : 07/04/2024 : 19:37
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes Rendus 2024-2ème trimestre
Page lue 159 fois