En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
L'association
Randonnées
Marche Nordique
Divers
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Jeudi 17 janvier 2015: 

Le Clos du Roi sur les hauteurs de Moustiers

Rando animée par René

Éliane et Jean Jacques, deux nouveaux résidents en pays dignois se sont joints à nous pour cette sortie réalisée en remplacement d'une rando raquettes annulée faute de neige.
"Nous avons eu le meilleur accueil, et la bonne humeur très communicative du groupe pour démarrer cette rando.
Cela dit, la météo s'est révélée un peu capricieuse, mais pas trop gênante. Nous avons découvert de grandes étendues de pâturage pour les moutons, des jas en pierres sèches servant d'abris pour les troupeaux et
bergers.
Notre accompagnateur René pour ne pas le nommer  s'est fait un point d'honneur à nous apporter des informations relatives à l'environnement et un peu d'histoire.
 C'est ainsi que nous avons pris une photo du mont Chiran avec son observatoire, une rando à prévoir...au printemps. Le lac St Croix étonnant sous un ciel chargé., des pins, des cèdres etc...
Le vent du nord s'est invité au moment du repas de midi, nous privant de profiter pleinement  de ce  bon moment  et d'une sieste.
Toutefois le chemin du retour a été réchauffé par quelques apparitions du soleil si réservé ce jour là".
Rando très sympa."
A bientôt sans dout
e..

 

Pour voir le diaporama, cliquez  


Date de création : 19/01/2015 : 18:10
Catégorie : Randonnées - 4-1 Randos archivées-2015
Page lue 15306 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Texte à méditer :  

La IIIème guerre mondiale est commencée : c’est celle que l’homme a déclenchée contre la nature.   Otto Koenig, Un Paradis à notre porte