En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
L'association
Randonnées
Marche Nordique
Botanique
Divers
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Dimanche 16 avril 2017

Gréoux => Vinon => Gréoux

Rando animée par Alexandra Muraour,

29 km pour un dénivelé de 670 m.

Gréoux les Bains: passé le pont du Verdon où nous avons laissé les voitures, nous entamons notre rando. Alexandra nous entraîne sur la petite route du ravin de la vallée obscure pour prendre à gauche la direction de la chapelle Notre Dame des Œufs. Une bonne montée nous conduit à cette jolie chapelle d’où nous avons un beau coup d’œil sur Gréoux, son château et sa vallée. Puis nous rejoignons le hameau Les Maurras et nous nous dirigeons vers le ravin de Vallongue. Passant par le relais équestre d’Aurabelle et un joli gîte, après une bonne marche nous arrivons à la centrale EDF de Vinon. Nous pouvons voir, sur notre gauche une grosse conduite forcée et après sur notre droite un canal de fuite de la centrale, où nous faisons halte pour déjeuner. Après la pause nous repartons, puis après avoir traversé Vinon nous reprenons un sentier qui nous amène sur la piste de la draye des troupeaux. En passant par Parabus et le sentier Crève Cœur, nous rejoignons Gréoux et le Verdon par une petite route sous le château. Arrivés aux voitures Anne et Jean-Pierre nous ont régalés d’un bon gâteau au chocolat et d’une excellente frênette du Morvan bien fraîche pour fêter l’entrée de Jean-Pierre dans le club des 7. Ainsi se termine cette belle rando sous une très belle journée, grand soleil et ciel bleu, merci Alexandra.

Jean-Pierre Lecomte         

Voir les photos sur le lien ci dessous 


Date de création : 22/04/2017 : 08:31
Catégorie : Randonnées - 4-1 Randos archivées-2017
Page lue 1123 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Texte à méditer :  

C’est parce qu’on s’imagine tous les pas qu’on devra faire qu’on se décourage, alors qu’il s’agit de les aligner un à un.   Marcel Jouhandeau