En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

L'association

Randonnées

Marche Nordique

Divers

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Nouveautés du site

(depuis 10 jours)

2017/07/23 refuge de l’Estrop – plateau du Ceï

Dimanche 23 juillet 2017

Le refuge de l’Estrop et le plateau du Ceï

Rando animée par Henri Guillot,

18,3 km pour un dénivelé de 1113m.

Nous partons des « Eaux Chaudes », par le chemin traditionnel, pour prendre la piste jusqu’à la Combe. Puis c’est un chemin qui passe par la passerelle qui nous permet de franchir la Bléone, et continue de monter, franchit de gros rochers, passe devant la cascade de la Piche, continue de monter jusqu’aux pâturages devant le refuge de l’Estrop. Là nous rencontrons un berger gardant son troupeau de moutons accompagné d’adorables chiens qui cherchent les caresses.

Une petite pause au refuge, accueillis fort agréablement par la gentille collègue d’Olivier, pour prendre un café ou un rafraîchissement, avant d’attaquer la dernière montée jusqu’au plateau du Ceï. En chemin nous croisons des coureurs du trail de l’Estrop : « la Foux d’Allos – Estrop – Cabane de l’Auriac ». Après la pause déjeuner c’est le retour par le refuge puis la descente vers les Eaux Chaudes et pour finir la longue piste qui nous ramène aux voitures.

Merci à Henri et Brigitte pour cette agréable journée, avec une montée au refuge par une température agréable.

Rolande

Cliquer sur ce lien pour voir les photos


Date de création : 02/08/2017 : 06:53
Catégorie : Randonnées - 4- Randos archivées-2017
Page lue 1418 fois

Calendrier

Liens divers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :

Nous contacter

Recherche

Recherche
Texte à méditer :  

Plus nous nous élevons haut, plus nous semblons petits à ceux qui ne savent pas voler.   Nietzsche, Aurore