En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

L'association

Randonnées

Marche Nordique

Divers

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

2019/07/07 Lacs du Marinet, Pierre André

Dimanche 7 juillet 2019

Lacs du Marinet et tour de la Pierre André.

Rando animée par Bernard Cano.

6 participants.

Nous sommes 6 à partir de Digne à 7h du matin sous un ciel bien nuageux.
Nous trouvons la pluie en route vers Seyne les Alpes jusqu’à Barcelonnette
alors que le ciel s’assombrit de plus en plus et nous voyons des éclairs au loin !
Notre moral est à peine entamé malgré des questionnements bien légitimes,
mais la météo sur le smartphone indique des éclaircies pour la fin de matinée
et le grand beau pour l’après midi … Nous y croyons à peine.

Nous arrivons vers 9h à Maljasset, il ne pleut plus et le ciel s’éclaircit même avec
quelques nuages de ciel bleu, de quoi nous rendre optimistes pour monter dans le
Vallon de Mary et découvrir sous un ciel maintenant totalement bleu provence
la Pierre André et l’Aiguille Large.

A proximité des bergeries de Mary, nous bifurquons à droite sur le sentier qui nous
emmène aux lacs du Marinet dont le premier, sans nom, au pied de la moraine du
glacier du Marinet, nous surprend par sa couleur laiteuse.
Nous poursuivons le chemin jusqu’au lac inférieur de grande taille, avant de remonter
vers le refuge-bivouac du Marinet, et de là, traverser la moraine pour ensuite remonter
vers les lacs supérieurs sous le Col Large d’où la vue sur l’Aiguille de la Pierre André
est saisissante. Nous y verrons deux grimpeurs à l’œuvre.


Nous optons pour la pause déjeuner au pied de la Pierre André plutôt qu’au sommet
de l’Aiguille Large.
Nous contournons la Pierre André sur notre gauche pour remonter
vers le Col de Miéjour par un éboulis peu commode traversant la base de cette
magnifique aiguille en forme de canine et, descendre dans le vallon de Teste
pour aboutir à la cabane du même nom.


Nous rejoignons la forêt de mélèzes et descendons par une rude pente les quelques
400 mètres verticaux qui nous séparent de l’Ubaye.
Pour traverser l’Ubaye, il n’y a que deux ponts, celui de la Barge et celui en dessous
de l’église de Maurin.
Nous remontons donc jusqu’au pont de bois des Graves pour retrouver les voitures.

Cette très très belle randonnée aurait pu ne pas avoir lieu si nous avions suivi la météo
matinale .... et de l’avis de Bernard, cette randonnée est la plus belle du 04.
Merci à lui pour ce circuit inusité en terrain montagne, ces quatre lacs, ces deux cols,
ces deux vallons et le superbe panorama sur les hauts sommets ubayens et italiens.

Sylvette

Pour voir les photos de Marie-Thérèse : Cliquez ici


Date de création : 09/07/2019 : 11:10
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2019-3eme Trimestre
Page lue 235 fois

Calendrier

Liens divers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :

Nous contacter

Recherche

Recherche
Texte à méditer :  

Il nous faudra bien répondre à notre véritable vocation qui n’est pas de produire et de consommer jusqu’à la fin de nos vies mais d’aimer, d’admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes.   Pierre Rabhi