En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

L'association

Randonnées

Marche Nordique

Divers

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

2019/09/01 Les lacs du col bas, Le Lauzet

Dimanche 1er septembre 2019

Du Villard au lac noir, Le Lauzet.

Rando animée par Marie-Joëlle Allard.

13 km et 940 m de dénivelé, 5 participants.

Ce dimanche nous sommes 5 randonneurs (euses) à rejoindre Le Villard (1252m) départ de notre rando.
Marie-Joëlle nous décrit le topo de la journée, malgré une météo capricieuse nous avons beau temps,
ciel bleu et une légère fraîcheur dans la forêt. Nous attaquons une longue et bonne montée en lacets sur
un sentier agréable bordé de vieux mélèzes. À la sortie de la forêt nous passons devant le lac de la cabane
(1960m), qui n’a malheureusement plus que le nom car il est complètement à sec et la cabane du lac pour
rejoindre le beau lac du milieu qui invite au farniente. Arrivés au lac noir (2124m) nous nous posons pour la
pause déjeuner face à un superbe panorama. Après un régal de myrtilles nous prenons le chemin du retour
en repassant à la cabane du lac et sur un sentier montant descendant, et une descente assez raide dans la
forêt nous rejoignons Le Villard.  

Merci Marie-Joëlle de nous avoir, malgré les incertitudes de la météo, proposé cette rando.
 

Jean-Pierre Lecomte
 

Pour voir les photos de Jean-Pierre Lecomte : Cliquez ici.

Pour accéder aux traces gpx : Cliquez là


Date de création : 02/09/2019 : 21:19
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2019-3eme Trimestre
Page lue 201 fois

Calendrier

Liens divers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :

Nous contacter

Recherche

Recherche
Texte à méditer :  

C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas.   Victor Hugo