En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

L'association

Randonnées

Marche Nordique

Divers

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

2020/02/23 Le Mourre Nègre (84)

Dimanche 23 février 2020

Le Mourre Nègre depuis Cabrières d’Aigues.

Rando animée par JP Menot

17 km et 850 m de dénivelé, IBP 87, 4 participants.

Une seule voiture a suffi ce dimanche pour transporter tous les participants !
Dommage car il est rare d’avoir d’aussi bonnes conditions météo pour faire cette belle rando.
(En été chaleur et interdictions pour risques d’incendie et en hiver, brouillard ou mistral glacé …)

Après avoir garé notre véhicule sur la place centrale du village nous sommes partis vers 9h pour
rejoindre le GR9 que nous avons suivi une grande partie de la journée.

Tout d’abord, une piste en pente assez douce pendant quelques kilomètres nous a amenés jusqu’au
Couleton où nous avons attaqué la montée par un sentier bien raviné.
Parvenus sur la crête du Luberon au niveau de la basse de Cabrières, nous avons fait un aller/retour
jusqu’aux antennes du Mourre Nègre, point culminant du grand Luberon, d’où nous avons pu
contempler longuement le paysage qui nous était offert : Ste Victoire, Ste Baume, l’Estaque, Alpilles,
le Ventoux, Lure, le Dévoluy, l’Estrop, le Chiran, le Grand Marges, …

De retour à la Basse de Cabrières, nous avons poursuivi sur la crête pendant plusieurs kilomètres
en continuant à profiter de la vue exceptionnelle.

Après un pique-nique au soleil, nous sommes parvenus au Gros Coulet et nous y avons abandonné le
GR9 en prenant un sentier descendant assez fortement jusqu’à la Draille de Roche.
La piste que nous avons empruntée ensuite nous a fait passer près d’un endroit insolite : la Tombe du Pin
(un peu difficile à trouver …)
Enfin une petite route goudronnée nous a fait traverser un paysage plus agricole avec vignes, vergers,
oliviers, caractéristique du Luberon.

Après avoir traversé le ruisseau du Renard, nous avons retrouvé Cabrières et nous avons regagné le
parking par les escaliers du château d’où nous avons eu une belle vue d’ensemble sur le village.

Merci aux participants pour cette belle balade d’hiver dans une ambiance printanière.

JP

Les photos de Marie-Thérèse.

Quelques photos supplémentaires

Pour accéder aux traces gpx : Cliquez ici


Date de création : 24/02/2020 : 21:53
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2020-1er Trimestre
Page lue 208 fois

Calendrier

Liens divers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :

Nous contacter

Recherche

Recherche
Texte à méditer :  

La marche est inutile comme toutes les activités essentielles.   David Le Breton