En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Nouveautés du site

2022/05/12 La Javi, Gréoux les bains

12 mai 2022

La Javi, Gréoux les Bains.

Rando ZEN animée par André Piche.

200 m, 9 km, 19 participants.

Le berger des nuages

Gréoux les Bains-La Javi : rando de  9 km, avec un dénivelé prévu de 200 m, 19 randonneurs,
mâles et femelles, et, avec ça, un temps d’été.
Du coup, on a tous coulé l’eau, de quoi mouiller autre que la chemise !

Ô ! Les animateurs ! Vous savez ? La terre se réchauffe ! Va falloir organiser des sorties en haute
montagne à partir de mai, maintenant !

Première conclusion de cette rando : Les Bas Alpins ne connaissent pas leur département !
Les autres non plus, d’ailleurs. Repérer, en voiture, la route de Gréoux, un défi pour les Dignois, avec
divagations par les routes de Riez et d’Allemagne en Provence, embrouillamini dans la traversée de
Valensole, et enfin, arrivée de la totalité des troupes au pied du château Laval avec un retard d’une
bonne demi-heure, pour y retrouver notre meneur, André Le Pacifique,

Après une marche en fond de vallée fraîche, ombrageuse, chamarrée de  genêts et d’aubépines en
fleurs, longeant un infini de champs de lavandes, grimpette rocailleuse sur environ deux cent mètres,
avant l’arrivée sur le plateau. Là, des champs de blé piqués de coquelicots, tout un horizon de montagnes,
et, à un croisement de piste, un siège de voiture pivotant, transformé en fauteuil d’astronaute, fixé au sol,
et permettant de découvrir un ciel de 180° dans toutes les directions.
Siège jadis installé par un berger poète, absent malheureusement aujourd’hui, qui l’a installé pour mieux
observer le ciel. D’où son surnom : Le berger des nuages !

Très poétique, tout ça, mais : Venès que l’ouro s’avanço… et que la faim commence à se faire
sérieusement sentir. Le groupe, comme les estomacs, gronde ...

Enfin une clairière ombrée, et, du coup : La faren souto li pin ! Vite on ouvre les besaces.
Suit le grand silence des bouches pleines, et, vers la fin du repas, le défilé des rois mages portant leurs
cadeaux aux 19 petits Jésus bien sagement embusqués au pied de leur pin: Chocolat, gâteaux, limoncello…

L’après-midi, descente aussi caillouteuse que la montée, sous un soleil qui s’est trompé de saison,
puis retour aux voitures, à l’ombre de platanes curieusement évidés, offrant des lieux rêvés de nichoirs
pour les merles moqueurs.

Jacques

Les photos de Françoise

Les photos de Jean-Paul


Date de création : 16/05/2022 : 18:43
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes rendus 2022-2eme trimestre
Page lue 386 fois